État des lieux (4)

Publié le par Jean LE DUFF

De la monarchie de juillet
au capitalisme financier

 

L'avènement de la monarchie de juillet 1830, celle du Roi Bourgeois Louis-Philippe, révèle que 41 ans après les États-Généraux de 1789 la bourgeoisie est parvenue à imposer à l'aristocratie de composer avec elle. La Restauration n'aura pas permis le retour aux anciennes règles. Pour autant, tout n'est pas aboli du passé. Les sujets de confrontation entre monarchistes et républicains ne manqueront pas. En même temps que les ateliers et les usines se développent augmente en nombre un prolétariat  dont les conditions de vie sont déplorables. La bourgeoisie doit aussi assumer ce second front de lutte de classes qui la concernait directement. Voici ce qu'a pu en dire Karl Marx:

"Les révolutions de 1848 furent des épisodes, de tout petits craquements, de toutes petites déchirures dans l'écorce solide de la société bourgeoise. Mais elles dévoilèrent l'abîme que recouvrait cette écorce, sous laquelle bouillonnait un océan sans fin capable, une fois déchaîné, d'emporter des continents entiers. Elles annoncèrent à grand fracas l'émancipation du prolétariat, secret du XIXème siècle et de sa révolution."

Les journées de juin 1848 coûtèrent très chers à la classe ouvrière, mais elle obtint le droit de s'organiser et l'abolition du suffrage censitaire. Très rapidement pour la bourgeoisie s'imposera la nécessité d'un État fort. Ce fût le 2d Empire. Il fallut attendre 1873 pour que la III ème République supplante définitivement la monarchie. La classe ouvrière dut se battre continuellement pour obtenir en 1884 un véritable droit d'organisation syndicale.

Ce mode de production "le capitalisme industriel" va se développer en France jusque dans les années 1975. L'aristocratie progressivement s'éteindra en tant que classe. Seules resteront aux prises la classe ouvrière et la classe capitaliste. Curieusement la bourgeoisie s'emploiera à nier la lutte de classes quand elle se trouvera en position dominante. L'évolution des process de production diversifiera cette classe ouvrière, la rendant moins homogène, plus commode à diviser. Cette réalité sera mise à profit par la classe capitaliste quand elle mettra en place le système financier en même temps que les évolutions technique permettrons une organisation du Capitalisme à l'échelle mondiale.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article